Zone professionnelle

Déroulement de l'avortement

Pour votre rendez-vous

  • Apportez votre carte d'assurance maladie ou de votre certificat d'immigration.
  • Soyez à jeun (ni manger, ni boire) 4 heures avant l'heure de votre rendez-vous. Il est conseillé d’apporter une collation pour  manger après l'intervention.
  • Portez des vêtements amples (jupes, pantalons type jogging, etc.) et un haut à manches courtes.
  • Apportez deux serviettes sanitaires.


Les étapes


Avant l'avortement

  • Un questionnaire médical vous sera remis pour connaître vos antécédents médicaux
  • Vous rencontrerez une infirmière en toute confidentialité. Elle révisera le questionnaire avec vous, vous renseignera sur les différentes méthodes contraceptives, vous expliquera le déroulement de l'intervention ainsi que les conseils à suivre après l'intervention. Vous pourrez lui parler de vos inquiétudes en toute liberté. L’infirmière est là pour répondre à vos questions et préoccupations
  • Si vous avez des doutes par rapport à votre décision ou que vous désirez obtenir du soutien en lien avec votre situation, une intervenante sociale spécialisée est également disponible pour vous rencontrer

Pendant l’avortement

  • Notez que pour des raisons de sécurité et d'hygiène (asepsie) des locaux, la présence d'aucun accompagnateur n'est autorisée en salle d'intervention
  • Une infirmière vous accompagne durant toute la durée de l’intervention, qui est approximativement de 15 minutes :
    • L'infirmière prendra vos signes vitaux (pression artérielle, taux d'oxygène dans le sang, rythme cardiaque et respiratoire)
    • Elle prélèvera une goutte de sang sur le bout de votre doigt de façon à faire un test pour savoir si votre groupe sanguin est positif ou négatif. Si votre groupe sanguin est négatif, on vous administrera, après l'intervention, une solution d'anticorps au facteur Rh (vaccin winrho)
    • L’infirmière vous installera un cathéter intraveineux et vous injectera un médicament antidouleur. Vous ne serez pas endormie, mais le médicament peut vous étourdir
    • Elle effectuera un test de dépistage pour la gonorrhée et la chlamydia (les deux infections transmissibles sexuellement les plus courantes).
       
  • Le médecin :
    • Il effectuera une échographie de façon à déterminer l'âge de votre grossesse
    • Il prescrira votre moyen de contraception
    • Il gèlera le col de l'utérus. Il dilatera ensuite le col de l'utérus de façon graduelle à l'aide de dilatateurs (petites tiges métalliques). Ensuite, il introduira une canule qui permettra de faire l'aspiration et finalement, procèdera au curetage afin de nettoyer les parois de l'utérus

Après l'intervention

  • Vous serez transférée dans la salle de réveil où vous serez installée dans un fauteuil confortable pour une période d’environ une heure.
  • Vous ne pourrez pas être accompagnée dans la salle de repos. L'infirmière prendra vos signes vitaux tous les 15 minutes et vérifiera vos saignements afin de s'assurer qu'ils soient légers.
  • Avant de quitter, on vous rappellera les conseils à suivre après l'avortement et on vous remettra la prescription de la méthode de contraception retenue. Il est légalement interdit de conduire votre voiture après la prise de l'antidouleur (fentanyl/versed) pour une période de 24 heures. Vous devez donc être raccompagnée pour le retour à la maison.
  • Il est également non recommandé de s’occuper seule de jeunes enfants après la prise d’antidouleurs. Assurez-vous d’être accompagnée si vous avez de jeunes enfants.

Dans les jours qui suivent

Une grossesse non planifiée peut arriver à toutes les femmes actives sexuellement. Le niveau de fertilité varie selon chaque personne et aucune méthode contraceptive actuelle n'est efficace à 100%.

 

Environ une femme sur quatre optera pour un avortement lorsqu'une grossesse est non planifiée. Ce nombre inclut probablement des personnes que vous connaissez dans votre entourage, mais peu en parlent ouvertement.

 

Bien des femmes se sentent soulagées après l'intervention, car ce choix correspond à leur situation et à leurs besoins. Cela n'exclut pas la possibilité de ressentir des émotions mélangées, car plusieurs éléments sont souvent en jeu.

 

Prenez le temps de prendre soin de vous, de rechercher du réconfort auprès des personnes de votre entourage qui vous respectent dans votre choix et de faire des activités qui vous ressourcent.

 

Si vous éprouvez le besoin d'échanger sur votre expérience ou si un sentiment de malaise persiste après deux semaines, nous vous invitons à prendre un rendez-vous avec une intervenante psychosociale en communiquant avec votre CLSC. 

 

Il peut être réconfortant de parler de votre situation à une personne neutre qui vous comprend. Ces rencontres sont gratuites et confidentielles.

Et après, quelle méthode de contraception utiliser?
De nos jours, plusieurs moyens existent pour éviter une grossesse non désirée. Lors de votre rendez-vous, l'infirmière vous donnera de l'information sur les diverses méthodes de contraception et vous pourrez obtenir une prescription. Si vous désirez déjà obtenir de l’information sur les moyens de contraception existants, nous vous invitons à consulter le site Internet masexualité.ca.